Posts Tagged ‘résistance’

h1

En réponse à la question qui m’a été posée : comment lutter contre les résistances

4 mai 2008

C’est une excellente question. Comment lutter contre ce qui est déjà une lutte au courant naturel de la Vie… tout simplement en arrêtant… Comme le dirait Gandhi, la méthode « oeil pour oeil… » finirait par rendre tout le monde aveugle…

La résistance est ce qui est à l’orgine de tous les obstacles. ( Abraham-Hicks)

  • Identification : la première choses est d’abord d’identifier ce qu’est une résistance

Quand on arrive une heure en retard le jour du bac parce que le train qu’on a pris est resté bloqué, c’est un obstacle . Mais l’orignie de cet obstacle est une résistance. L’obstacle est symptômatique de la résistance vibratoire. En l’occurence, le fait de croire qu’on aurait pas son bac et de pouvoir utiliser comme alibi le train. Ou alors se casser le bras droit qui nous permet de ne pas écrire. Je connaissais un jeune homme qui passait son temps à m’offir des cadeaux, arranger mes choses gracieusement et qui se mettait à trembler dès qu’il me voyait. Lorsque je lui ai proposé une sortie, il a prétexté ne pas avoir le temps. Voilà une autre résistance! J’en connaissais un autre qui parlait sans arrêt de son ex, dans une relation présente; méler le passé ou le futur au présent est une forme de résistance. Fuir ou se montrer argressif lorsqu’on est attiré par quelqu’un sont des formes de résistances, le plus simple serait de ne rien faire du tout. Lorsqu’on ne peut pas gagner l’argent qu’on voudrait, on est en train d’expérimenter une résistance, résistance à l’abondance; soit parce qu’on croit qu’on ne mérite pas plus ou parce qu’on croit qu’il y a des limites alors que l’abondance ne connait pas par essence de limites. Lorsqu’on cherche du travail et qu’on n’en trouve pas on expérimente une résistance….Lorsqu’on tombe malade on se résiste au bien-être. Il n’y a pas de source de maladies, il n’y a qu’une source :celle du bien-être. Se submerger dans le travail et ne pas avoir le temps d’autre chose est une résistance à l’amour de soi. Si on regarde autour de soi on s’aperçoit que les animaux sont moins malades que nous, et ce parce que « les bêtes sont libres de résistances » (Abraham Hicks), elles suivent leur instinct. Je connaissais une mère qui était partie en claquant la porte de chez elle, lorsque ses enfants lui ont écrit ou appelé elle n’a jamais répondu, elle est resté malheureuse dans son coin à dire en toute bonne foi que personne ne s’intéressait à elle. Ne pas répondre lorqu’on est sollicité est une résistance, car elle va contre le courant naturel de la vie qui est la circulation de l’énergie. La vie est perpétuel mouvement, et on ne se baigne pas deux fois dans la même fleuve…  » le monde est un branloir pérenne » ( Montaigne) Une première partie de la réponse serait donc de suivre son instinct: aller boire le verre que la jeune femme propose, ne pas penser au passé ni au futur lorqu’on vit une relation présente, répondre lorsqu’on est sollicité et ne jamais s’efforcer dans quoi que ce soit.

Pour trouver facilement ce qu’est une résistance il suffit de regarder quelles sont les sources présentes dans l’Univers. S’il n’y a pas de source alors on expériemente une résistance à ce qui est. Partout où il y a une carence on peut être sûr qu’on est dans la résistance. Partout où il y a un surplus d’effort on peut être sûr qu’on est dans la résistance. Etre perfectionniste et très exigent est une résistance au don. Croire qu’on ne mérite pas quelque chose ou qu’il y a des choses impossibles sont oujours toujours des formes de résisitance.

« même si vous vous en doutez, pour nous votre valeur personnelle ne fait aucun doute » Abraham Hicks

D’une manière plus simple on peut dire que la pauvreté est une résistance à l’abondance. La maladie est une résistance au bien être, la guerre est une résistance à l’harmonie, l’insomnie est une résistance au sommeil, la haine est une résistance à l’amour, et le malheur est une résistance au bonheur. Lorsqu’on résiste on résiste à ce qui nous est le plus naturel.

  • La seconde étape les libérer

La connaissance est une excellente manière de se libérer des résistances, savoir que quoi qu’il arrive tout va bien et que nous sommes des extensions physiques de pure énergie positive résoud tous les problèmes. Le pouvoir personnel qui consiste à savoir qu’on peut être, avoir ou faire tout ce que l’on veut, ( sic Abraham Esther Hicks) est le meilleur remède  la résistance. En fait les résistances tombent d’elles mêmes lorsqu’on sait les identifier et qu’on a la volonté de s’en défaire.

Une bonne manière est de faire les affirmations. Moi, je copie 28 fois dans mon essentiel notebook ce que je veux être avoir ou faire.  » je permets au compagnon idéal de venir , ou  l’abondance qui m’appartient par droit divin, ou je permets au travail parfait de venir jusqu’à moi »

Comme d’habitude nos émotions sont nos guides qui nous disent si on est en résistance ou non. La résistance ne nous fait jamais éprouver une émotion bonne ou agréable. La peur ou la culpabilité sont des émotions de oure résistance. Lorsqu’on s’efforce on est toujours en résistance, sinon on naviguerait doucement porté par le courant de la rivière.

La clef pour faire tomber les résistances est d’écouter comment on se sent. Si on se sent emprisonné ou si on s’efforce de quelque manière que ce soit, c’est qu’on n’est pas en train de faire ce qu’on devrait faire. Mais il faut bien bosser à fond les concours si on veut les avoir! me direz vous…Non, si on est en train de faire ce qu’on est venu faire, on travaillera certainement beaucoup mais on se sentira bien en le faisant, et il ne s’agira plus de travail mais de plaisir. En général quand on passe des concours qui sont des corvées l’école qu’on obtient sera encore plus une corvée. Le plaisir et la joie doivent être présentes dans chacune de nos activités. « Rien de grand dans la vie ne s’accomplit sans passion » Hegel

  • Tenir compte que tout-ce-qui-est est affecté par la Loi de l’Attraction

Si tout est affecté par la Loi de l’Attraction et nous que avons conscience de ce que nous ne voulons pas par une situation de contraste qui fait alors apparaître clairement ce que que l’on veut, alors il faut se concentrer uniquement sur ce que l’on veut. Une bonne manière est de surveiller notre façon de parler symptômatique de nos vibrations. Souvenons-nous que nous obtenons toujours physiquement ce qui correspond à la vibration que nous offrons. Donc il faut arrêter les phrases du type: je n’y arriverai jamais, ou l’amour c’est pas pour moi, ou je ne suis pas doué pour…, ou c’est toujours pareil, ou je n’ai jamais de chance, ou ça n’arrive qu’à moi je suis maudit(e). Attendez-vous toujours au meilleur et lorsque vous êtes sur le point de prononcer une de ses phrases malheureuses ne luttez pas contre elle ( sinon c’est de la résisatance à la résistance). Dites plutôt, comme le conseille Louise Hay, Merci de participer, tu es une pensée ancienne, maintenant je sais que je peux être avoir, ou faire tout ce que je veux., et je continue d’avancer vers ce que je veux, car  je sais que l’Univers m’a déjà donné ce que je veux et sa manifestation physique est dans les parages…

Le plus important est de prendre la responsabilité de sa vie à 100% en écoutant ses émotions. Comme le dit Jacques Salomé, si je m’écoutais je m’entendrais. Lorsque l’on privilégie l’amour de soi on est sûr de gagner!

  • l’ego et le Moi Supérieur

L’ego est la partie de nous-même qui est sujette aux peurs. L’ego agit en permanence cherchant à nous protéger. Pour parler de façon météphorique on peut dire qu’il est apparu lorsque Adam et Eve connurent qu’ils étaient nus. Les bébés sont faciles à aimer et parfaits parce qu’ils sont libres d’ego. Lorsque l’ego prend le dessus sur le Moi Supérieur on peut être sûr que les résistances vont faire leur apparition. Une bonne manière de se défaire de l’ego est de demander à l’amour infini de prendre en main la situation. De cette façon on remonte l’échelle emotionnelle et on se place en situation de permission. On se permet d’être ce que l’on est vraiment à savoir de la pure énegie positive incarnée dans des corps physiques. Une bonne méthode de calmer l’ego ou le mental qui est reponsable de toutes nos peurs est la méditation. La méditation est en réalité comme le dit Louise Hay un exercice très simple. Il suffit de penser à des choses ou énergies telles que l’amour, la paix, l’harmonie, la gratitude… 

Prochain article: Comment s’aimer soi même 

Publicités
h1

Les obstacles sont causés uniquement par la résistance

15 avril 2008

A chaque fois que vous avez peur de ne pas réussir une chose ou de ne pas y avoir droit, rappellez-vous cette phrase très puissante d’Abraham Esther et Jerry Hicks:

« les obstacles ne sont causés que par la résistance » ( in DVD The Law of Attraction in Action)

et ayez ainsi confiance que l’Univers vous donne toujours ce que vous demandez, et ne fait pas de sélection comme votre esprit modelé par votre éducation, peut le faire.
(Voir à ce sujet l’article Commander à l’Univers).

Read the rest of this entry ?