h1

Qu’un bon professeur est un pédagogue

8 mars 2009

 

 

« L’âme ne branle qu’à crédit, contrainte et liée à l’appétit d’autrui » ( c’est seulement en mettant les gens en confiance qu’on peut les faire changer : sinon l’ego résiste. Il est important de noter le mot âme, entité qui est traditionnellement opposée à ego) Montaigne, Essais, « De l’Education des Enfants »

·         La Mère (M. Alfassa) qui gérait et organisait l’Ashram Sri Aurobindo, Pondicherry : Ce texte est destiné à guérir les causes de la souffrance.

 sri-aurobindo-the-mother

                 « Combien de gifles sont nécessaires dans la vie pour que l’on sache au plus profond de soi que l’on n’est rien, que l’on ne peut rien faire, que l’on n’existe pas, que l’on n’est rien, et qu’il n’y  pas d’entité sans la Conscience divine et la Grâce. A partir du moment où l’on sait cela c’est fini, toutes les difficultés disparaissent. Lorsqu’on le sait entièrement et que plus rien ne résiste … mais cela prend longtemps … »

in un recueil de textes Suffering it’s cause and cure publié par l’Ashram Aurobindo

J’ai souligné les tournures grammaticalement négatives destinées à nous faire éviter tous les ennuis

·         Voici le même contenu par Abraham :

Nous voulons que vous compreniez que la Source dont vous parlez est toujours en vous. Vous ne pouvez pas vous en détacher. Vous pouvez vous en éloigner, mais la Source qui est en vous est toujours en vous, et vous pouvez dire à la manière dont vous vous sentez dans quelles mesures vos pensées présentes permettent la complétude de la Source . […]Nous n’avons qu’un seul message : vous êtes bons, soyez heureux.  In,  L’argent et la Loi de l’Attraction

 Ici j’ai souligné les tournures grammaticalement positives nous conduisant là où l’on veut aller

Il s’agit des mêmes contenus : lequel des deux vous parle le plus ? qui avez-vous le plus envie d’écouter ? Auquel êtes-vous le plus réceptif ?

Prof 1 : si tu continues comme ça tu n’auras jamais ton bac : donc réveille-toi

Prof 2 : quel que soit l’endroit d’où tu pars tu peux toujours arriver là ou tu veux aller : il faut de la patience et de la détermination, et tu arriveras c’est une chose sûre

 

Le premier cas dégrade les gens bien que l’intention évidente soit de les libérer de la souffrance. Dans le second on oublie de se concentrer sur les causes et on fait en sorte que la personne qui coute se sente immédiatement bien. La personne en confiance  écoute et le message peut être accueilli par elle, car l’âme ne branle qu’à crédit. Dans le premier cas, personne n’a envie d’écouter une telle chose qui nous éloigne de la Source. Selon Abraham cet éloignement nous est signifié immédiatement par la présence d’une émotion négative. Finalement le plus court chemin vers la Source c’est d’y être et non d’expliquer aux gens ce qui se passerait s’il n’y étaient pas.

Malheureusement, c’est là la démarche de bien des psy et astrologues et autres. S’attarder à détecter la cause de la souffrance est stérile pour eux raisons : la première est que rien que d’y penser et de retourner et ruminer les choses dans sa tête on se sent mal car on revit la souffrance à 17h tous les mardis alors qu’on venait de faire une jolie promenade le long de la rivière avant d’arriver et qu’on est tiré de son bien-être présent par une souffrance passée… IL faut chercher la cause pour pas que cela se reproduise. « Ah tu vis ça parce que ton scorpion et ton taureau en maison numéro 7 te posent ce problème, et il faut impérativement que tu le détectes sinon ça va continuer à t’arriver ».  Bref on se sentit mal à 17 h ce mardi pour un truc passé, mais là on a également la perspective de se sentir mal aussi dans le futur. La seconde raison, pour laquelle la cause est stérile, est bien plus grave est que c’est la Loi de l’Attraction qui gouverne notre Univers. Donc quand on active une vibration en soi, l’Univers nous renvoie la manifestation permanente de ce qui est en soi et que nous avons soigneusement réactivé ce mardi à 17h

Lorsqu’on se trompe de chemin on ne commence pas à refaire marche arrière pour voir où est-ce qu’on s’est trompé et ce qu’il aurait fallu faire pour arriver là où on veut être. On se contente d’aller là où on veut être. Avec les psy et les personnes comme ça, la démarche consiste à farfouiller dans les chemins qui ne conduisent pas à là où on veut aller.

Quand on apprend à quelqu’un à écrire un mot on commence pas par lui énumérer toutes les fautes possibles pour seulement ensuite lui révéler la manière juste d’écrire : attention mon enfant ortografe c’est faux, aurtographe c’est faux aussi, ortaugraphe, faux, ortaugraffe, faux, ortografe, faux…que diriez vous d’un tel maître ?

 

Donc arrêtez les psy et soyez clairs sur ce que vous voulez dans la vie. Arrêtez de vouloir dénouer des noeuds, de régler des dettes karmiques, de comprendre les causes ou de vider votre sac : où est-ce que vous voulez allez ? ne pensez plus qu’à cela.

 

There is great love here for you ! Merci Abraham pour être les puissants Pédagogues que vous êtes !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :