Archive for the ‘Eva’zen : prenez soin de vous…’ Category

h1

Guérison et améthyste. Stanislav Grof, extrait de Quand l’Impossible Arrive

7 avril 2009

Grof, Quand l'impossible arriveGrof raconte un entretien avec Swami Muktananda à l’issue duquel celui-ci il offrit au docteur Grof et à son épouse Christina deux améthystes qu’il leur demanda de sertir.

Au début de cette rencontre, il nous offrit à chacun un châle de méditation et une magnifique améthyste foncée. Puis, rompant son silence, il nous recommanda de faire sertir ces améthystes dans de l’or et d’en faire des bagues. Il souligna l’importance de les porter en permanence. Au moment de nous séparer, Baba nous surprit en prononçant cette phrase énigmatique : « Rentrez chez vous et continuez de travailler avec les gens ! Je vous aiderai. Vous faites mon travail ! » Et il nous fit signe de partir. Ce fut la dernière fois que nous vîmes Baba ; tout ce qui nous restait était le souvenir de cet être humain remarquable et du jeu de la conscience qu’il incarnait. […]

Deux semaines plus tard, juste avant de partir pour la France, première étape d’une tournée européenne, nous sommes passés les récupérer sur le trajet de l’aéroport. Notre premier atelier à Paris était un week-end de respiration holotropique, auquel participaient une trentaine de personnes. Tous les membres du groupe étaient assis en cercle, chacun se présentant l’un après l’autre; quand vint le tour de Simone, elle parla des fortes douleurs chroniques dans le ventre dont elle souffrait, qui la gênaient considérablement dans sa vie quotidienne ; des examens médicaux répétés n’avaient rien pu détecter. Puisque ce problème semblait être psychosomatique, elle espérait que le travail de respiration l’aiderait à en comprendre l’origine.

Read the rest of this entry ?

h1

Faire du Yoga

22 mars 2009

 

« Faire du Yoga »

 

Ces articles sont une introduction au Yoga. Ils proposent en outre des adresses de formation et  pour prendre de bons cours de Yogasana et Pranayama ainsi que des livres sur le Yoga pour aller plus loin.

On entend souvent la phrase « Je vais à mon cours de Yoga ». En fait, en Occident, ce mot a pris le sens de celui d’exercices physiques plus ou moins relaxants, plus ou moins excentriques destinés au bien-être du corps et de l’esprit.

Cependant le mot Yoga vient d’un terme sanskrit qui signifie joindre atteler additionner. « Faire son Yoga » signifie donc parvenir à un état d’union, de connexion. Connexion et union entre quoi et quoi ? Entre soi et Soi, entre le moi et la Conscience Universelle et Cosmique, entre l’Energie de la Création. Mais pour faire son Yoga nous n’avons pas besoin de cours : « on peut jouer au foot et faire son yoga, ou encore faire la cuisine et faire son yoga » se plait à dire mon maître de Yoga et Ayurvéda Ajit-Da Sarkar (pour en savoir plus sur la formation et le parcours de cette personne www.vellai-thamarai.com ) . Il est dit de Swami Muktananda Gourou du  Siddha Yoga à Miami qu’il adorait faire la cuisine, grande occasion pour lui de vivre dans son présent. Voici quelques aphorismes de Sri Aurobindo 1872-1950 qui eut la révélation de son Yoga Intégral :

  

Sri Aurobindo

Sri Aurobindo

  « Rechercher l’unité dans la diversité et non dans l’uniformité » 

«Le but du Yoga est d’ouvrir la conscience au Divin et de vivre de plus en plus dans la conscience intérieure, tout en agissant sur la vie extérieure à partir de cette conscience ; d’amener l’être psychique profond au premier plan et, par le pouvoir du psychique, de purifier et de changer l’être afin qu’il soit prêt pour la transformation et uni à la Connaissance divine, à la Volonté divine, et à l’Amour divin ».

« Toute la vie est un yoga »

 

 

Read the rest of this entry ?

h1

Qu’un bon professeur est un pédagogue

8 mars 2009

 

 

« L’âme ne branle qu’à crédit, contrainte et liée à l’appétit d’autrui » ( c’est seulement en mettant les gens en confiance qu’on peut les faire changer : sinon l’ego résiste. Il est important de noter le mot âme, entité qui est traditionnellement opposée à ego) Montaigne, Essais, « De l’Education des Enfants »

·         La Mère (M. Alfassa) qui gérait et organisait l’Ashram Sri Aurobindo, Pondicherry : Ce texte est destiné à guérir les causes de la souffrance.

 sri-aurobindo-the-mother

                 « Combien de gifles sont nécessaires dans la vie pour que l’on sache au plus profond de soi que l’on n’est rien, que l’on ne peut rien faire, que l’on n’existe pas, que l’on n’est rien, et qu’il n’y  pas d’entité sans la Conscience divine et la Grâce. A partir du moment où l’on sait cela c’est fini, toutes les difficultés disparaissent. Lorsqu’on le sait entièrement et que plus rien ne résiste … mais cela prend longtemps … »

in un recueil de textes Suffering it’s cause and cure publié par l’Ashram Aurobindo

J’ai souligné les tournures grammaticalement négatives destinées à nous faire éviter tous les ennuis

·         Voici le même contenu par Abraham :

Nous voulons que vous compreniez que la Source dont vous parlez est toujours en vous. Vous ne pouvez pas vous en détacher. Vous pouvez vous en éloigner, mais la Source qui est en vous est toujours en vous, et vous pouvez dire à la manière dont vous vous sentez dans quelles mesures vos pensées présentes permettent la complétude de la Source . […]Nous n’avons qu’un seul message : vous êtes bons, soyez heureux.  In,  L’argent et la Loi de l’Attraction

Read the rest of this entry ?

h1

Doctor Raichura

10 février 2009

 

             Au bout de la première discussion, ma camarade de chambre qui par un hasard fou de la vie ( vous avez compris qu’il n’y en a pas, mais quand même, c’est l’expression que j’ai inventée qui veut ça) portait le même prénom que moi, me parla d’un docteur un peu particulier de l’Ashram qui travaillait dans un endroit appelé La Clinique Nous nous sommes donc inscrites pour aller voir ce docteur; en ce qui me concerne, surtout par désir de le voir et non par envie de guérir quoi que ce soit.

           Nous avons attendu dans sa salle d’attente. Ce fut à mon tour. « Leave your footwear outside » me dit-il de derrière la porte battante. Je trouvai un bel homme d’une soixantaine d’années – je sus plus tard qu’il avait en réalité soixante-quinze ans- aux traits extrêmement doux, et à la peau de belle qualité. Au moment où je suis rentrée mon coeur a ralenti son rythme et la Paix est entrée en moi. Toutes les peurs s’étaient envolées au contact de cet homme suave.

dsc04931

A peine me vit-il , qu’il commença à noter des choses sur son cahier à la date du 22 février, jour présumé de la naissance de mon Frédéric Chopin. (Présumé parce que sa mère avait fait une fausse déclaration pour ne pas avoir à payer de taxe de retard). Il me demanda ce qui m’amenait. Ne pouvant répondre l’émerveillement et la curiosité, je lui répondis que j’avais un problème au genou droit, dont je ne savais plus que faire, car rien n’apparaissait à l’analyse. Cela faisait un an qu’il me gênait. On avait fini par penser qu’il s’agissait d’une entorse et A, m’avait prescrit des exercices, mais l’état de mon genou s’était empiré avec la pratique d’un asana en particulier; cet asana consistait à s’asseoir à l’intérieur des deux genoux; cela amplifia mon malaise. Je lui expliquai qu’il s’agissait probablement d’un problème de ligament. Il m’écouta attentivement tout en m’observant avec douceur, précision et silence.

Read the rest of this entry ?

h1

Racontez une Histoire differente Les Enseignements d’Abraham, par Esther et Jerry Hicks

27 novembre 2008
argent-loi-attraction

Extrait de l’Argent et la Loi de l’Attraction, Esther et Jerry Hicks. Paru chez Guy Trédaniel en septembre 2009. Traduit de l’anglais par Eva Guerda

Qu’est-ce que je veux et pourquoi ?

Peut-être que la plus grande résistance que les gens éprouvent à raconter une histoire différente à propos de leur propre vie, est la croyance qu’ils doivent toujours dire la « vérité » sur ce qu’ils sont ou qu’ils doivent « raconter ce qui est ». Mais lorsque vous comprenez que la Loi de l’Attraction vous répond lorsque vous racontez votre histoire de « ce qui est » – et par conséquent perpétue encore l’histoire que vous racontez, et ce quelle qu’elle soit –  vous pouvez décider que vous avez vraiment à gagner à raconter une histoire différente, une histoire qui correspond davantage à ce que vous voulez vivre désormais. Lorsque vous reconnaissez ce que vous ne voulez pas et qu’ensuite vous vous demandez « Qu’est-ce que je veux ? » vous commencez petit à petit à raconter  votre nouvelle histoire et vous parvenez progressivement à un centre d’attraction bien meilleur. Read the rest of this entry ?

h1

Le Processus de Pivotement. Les enseignements d’Abraham

27 novembre 2008

Extrait de l’Argent et la Loi de l’Attraction, Esther et Jerry Hicks, paru chez Guy Trédaniel.argent-loi-attraction Traduit par Eva Guerda

Suis-Je en Harmonie avec Mon Désir ?

Ainsi le Processus de Pivotement est tout simplement comme suit : à chaque fois que vous reconnaissez que vous éprouvez une émotion négative (c’est vraiment là que vous ressentez l’absence d’harmonie avec une chose que vous voulez), il est évident que la chose qu’il faut faire est de vous arrêter et de dire J’éprouve une émotion négative, ce qui signifie que je ne suis pas en harmonie avec quelque chose que je veux. Qu’est-ce donc  que je veux ?
Read the rest of this entry ?

h1

Pourquoi quand j’ai vraiment besoin de quelque chose elle ne vient pas? Les Enseignements d’Abraham, Esther et Jerry Hicks

21 novembre 2008

argent-loi-attractionExtrait de l’Argent et la Loi de l’Attraction par Esther et Jerry Hicks paru  chez Guy Trédaniel

  Je connais la constance de la Loi de l’Attraction 

                   Le fait que la Loi de l’Attraction demeure stable et constante dans l’Univers y était pour beaucoup dans la confiance que vous ressentiez, au moment de votre arrivée dans votre nouvel environnement physique, car vous saviez que les retours que la vie vous ferait vous aideraient à vous souvenir et à retrouver pied. Vous vous souveniez que le principe de toute chose est la vibration, que la Loi de l’Attraction, en essence, répond à ces vibrations, et en substance qu’elle les organise, reliant les choses de vibrations semblables les unes aux autres tout en maintenant celles de vibrations différentes éloignées.

                  Ainsi, le fait d’être incapable d’articuler immédiatement cette connaissance ou de l’expliquer à ceux autour de vous qui avaient apparemment oublié tout ce qu’ils savaient à ce propos, ne vous causait aucune inquiétude : vous saviez en effet que la constance de cette puissante Loi se manifesterait suffisamment tôt à vous à travers les exemples de votre propre vie. Vous saviez qu’il ne vous serait pas difficile de savoir précisément quels genres de vibrations vous étiez en train d’émettre parce que la Loi de l’Attraction vous apporterait des témoignages constants de votre vibration, et ce en permanence.

En d’autres termes, lorsque vous vous sentiez accablé, les circonstances et les personnes qui pouvaient vous aider à sortir de ce sentiment d’accablement ne pouvaient pas vous trouver, et vous ne pouviez pas les trouver non plus. Même si vous essayiez de toutes vos forces de les trouver, vous ne le pourriez pas. Et les personnes qui viennent à vous, bien loin de vous aider ne font qu’empirer au contraire, votre sentiment d’accablement.

 

 

Read the rest of this entry ?