h1

Actualité : Gintaras Varnas : l’incomparable

7 octobre 2007

Crime et Châtiment, VarnasVenu de Kaunas en Lituanie pour une première en France au théâtre des Gémeaux

En 2003 Bernard Faivre d’Arcier alors directeur du Festival d’Avignon, avait invité deux metteurs en scènes lituaniens au prestigieux festival : Oskaras Koršunovas dont on pourra voir la création de la Mégère Apprivoisée de Shakespeare à la Salle Richelieu de la Comédie Française, et Gintaras Varnas, dans notre pays injustement resté dans l’ombre de son célébrissime compatriote. Mais cette année là, le festival n’eût pas lieu et Varnas dû plier bagages avec sa toute troupe sans que son spectacle Le Pays Lointain de Lagarce n’ait pu être vu par le public Français.

Du 23 novembre au 2 décembre, le théâtre des Gémeaux accueille pour une première en France et en Europe, le spectacle Crime et Châtiment de Dostoïevski, traduit par André Markowicz et mis en scène par Gintaras Varnas. Gintaras Varnas a d’abord été surpris par l’invitation de Françoise Letellier, directrice des Gémeaux : « c’est un spectacle auquel je ne croyais pas » explique t’il.

Gytis Ivanauskas qui incarne Raskolnikov est déjà connu du public français puisque cet acteur de 26 ans qui avait à l’origine une formation de danseur a déjà joué en France Roméo et le héros de Visage de feu de Mayenbourg sous la direction de Koršunovas

L’histoire, simple pourtant, est difficilement transposable au théâtre : le roman examine surtout les états de conscience du héros, jeune étudiant Pétersbourgeois qui assassine une usurière et la sœur de celle-ci – figure de la sainte chez Dostoïevski- puis est châtié par ses propres remords : « ce n’est pas la vieille que j’ai tué, c’est moi » confie le héros à la prostituée Sonia dont il est amoureux. Varnas réussit ce tour de force pourtant, grâce à sa scénographie et son décor inouïs, qui sont l’œuvre du Letton Andris Freibergs. L’espace scénique est restreint puisque les spectateurs sont assis sur scène et regardent la salle et les fauteuils où ils sont assis habituellement. Cette restriction crée une impression d’intimité idéale à un roman qui examine les profondeurs de l’âme humaine. « Notre théâtre questionne l’être, l’essence, l’existence » explique le metteur en scène. Ce seul espace scénique sur lequel s’ouvrent et se ferment quatre portes menant à des lieux distincts, devient tour à tour la chambre du héros, l’appartement de Katarina Ivanovna, de Sonia, les cafés, la rue, les bords de la Neva…

Gintaras Varnas emmène le spectateur dans les lieux différents, sans changer pratiquement son décor, et sans que le spectateur ne quitte son siège. Varnas rend l’espace en faisant jouer à côté de la scène principale des scènes muettes parallèles, qui précisent le lieu, et la vie quotidienne.

Les spectacles de Varnas sont semblables à la musique de Bach ou aux sculptures de Michaël Ange : ce sont des manifestations terrestres des dieux.

Eva Guerda

Crime et Châtiment de Dostoïevski, mise en scène de Gintaras Varnas. En lituanien sur titré. Traduction André Markowicz

Du mardi au samedi à 20h le dimanche à 17h au Théâtre des Gémeaux : 49 av Clemenceau 92330 Sceaux. 01 46 60 05 64. Tarifs de 16 à 24 euros

Publicités

One comment

  1. Wow!!! I wanna see the show! Seems to be grrrreeeaaat! Respect!



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :